Informations


Jamy Gourmaud explique le fonctionnement de ce solaire hybride

Vous aimeriez comprendre le fonctionnement de ce panneau qui combine la production d’électricité solaire et la production d’air chaud, ce qu’on appelle le système aérovoltaïque.

Cette technologie est née d’un constat : en produisant de l’électricité, un panneau photovoltaïque produit aussi de la chaleur, 3 fois plus : pour 1 kW d’électricité, 3 kW d’énergie thermique. Jusqu’à présent, cette chaleur n’était pas du tout exploitée.

Quel est le fonctionnement d’un panneau aérovoltaïque ?

Vous aimeriez comprendre le fonctionnement de ce panneau qui combine la production d’électricité et la production d’air chaud, ce qu’on appelle le système aérovoltaïque ?

Cette technologie est née d’un constat : en produisant de l’électricité, un panneau photovoltaïque produit aussi de la chaleur, 3 fois plus : pour 1 kW d’électricité, 3 kW d’énergie thermique ! Jusqu’à présent, cette chaleur n’était pas du tout exploitée.

Par ailleurs il faut savoir qu’une fois chaud, un panneau photovoltaïque est moins performant. On dit que son rendement commence à diminuer dès que sa température atteint 25°C. Par conséquent pour obtenir un rendement optimum, il faut le refroidir avec un système de ventilation.

Comment fonctionne ce panneau nouvelle génération ?

Les 2 faces sont exploitées : d’un côté on produit de l’électricité, de l’autre on récupère de la chaleur. On crée un sas à l’arrière du panneau : sous l’effet du rayonnement, la température de l’air qui circule à l’intérieur de cet espace augmente. On récupère cet air chaud, et on le dirige vers un module de ventilation. L’air entre d’un côté : il est d’abord filtré afin de l’assainir.

Le débit varie automatiquement : en effet, le module de ventilation est connecté à un thermostat et reçoit donc les données thermiques et les consignes de l’utilisateur. De plus, le module est équipé d’une résistance basse consommation qui permet d’augmenter jusqu’à 5°C quand c’est nécessaire la température de l’air qui va ressortir du module de ventilation. Bien entendu si l’air est assez chaud la résistance ne se met pas en marche.

Ces panneaux solaires hybrides permettent de réaliser jusqu’à 50% d’économies sur la facture de chauffage et ils produisent 10% d’électricité supplémentaire par rapport à un panneau photovoltaïque non ventilé.

Par ailleurs, il faut savoir qu’il est possible de coupler le système aérovoltaïque à un chauffe-eau thermodynamique spécialement conçu à cet effet. En utilisant l’air préchauffé du panneau, le système offre un rendement thermique 50% supérieur à celui d’un chauffe-eau thermodynamique conventionnel.

Aujourd’hui vous le voyez l’association de 2 énergies apparaît comme une réponse aux nouvelles réglementations thermiques.

source : rouchenergies.fr